AFCCRE – Le Parlement européen demande 500 millions d’€ pour le Programme l’Europe pour les Citoyens

Le Parlement européen vient de voter un rapport qui recommande à la Commission et aux Etats membres de doter le futur programme communautaire « l’Europe pour les citoyens » d’un budget de 500 millions d’€.

Ce vote est intervenu au terme d’un excellent travail d’analyse et d’un débat consensuel menés dans le cadre du travail d’évaluation à mi-parcours que le Parlement européen a engagé en 2016 sur le Programme. Ayant contribué aux discussions, l’AFCCRE et son organisation européenne, le CCRE (Conseil des Communes et Régions d’Europe), se réjouissent d’avoir été entendues car elles ont souhaité que l’UE puisse consacrer au moins 1€ par citoyen européen à ce programme, soit tout juste 500 millions d’€.

Les Députés européens estiment en effet que le budget actuel de 185 millions d’€ pour la période 2013-2020, « est négligeable (…) et qu’il est dès lors impossible de satisfaire les attentes élevées des candidats » qui sollicitent un soutien dans le cadre de ce programme puisque 85% des projets sont rejetés.

Le Programme « l’Europe pour les citoyens » a pour but de soutenir des coopérations, des échanges et des projets entre les Européens, notamment dans le cadre des rencontres entre villes jumelées et des réseaux de coopérations entre villes.

Parmi ses arguments en faveur du renforcement du programme, le Parlement européen  souligne la nécessité de «  s’appuyer sur des initiatives populaires existantes et fructueuses, comme les jumelages de villes »

Mme Sladana ZIVKOVIC, Adjointe au Maire de Dijon et Présidente de la Commission Echanges et Partenariats européens de l’AFCCRE tient à saluer le soutien témoigné en ce sens par les Députés européens, notamment Mme Maria Teresa GIMENEZ-BARBAT, rapporteur de la Commission Education Culture du Parlement européen, et Mme Sylvie GUILLAUME, également membre de cette commission, auteure de l’amendement visant à doter le programme « l’Europe pour les citoyens » de 500 millions d’€.

  1. Frédéric VALLETOUX, Maire de Fontainebleau et Secrétaire Général de l’AFCCRE, salue également cet engagement en précisant qu’avec un budget plus que raisonnable -seulement 1€ par citoyen européen-, le futur programme devrait pouvoir satisfaire au moins 50 % des demandes et soutenir plus de 1 000 projets par an contre à peine 400 actuellement.

Tous deux notent avec grande satisfaction que, dans un contexte marqué par une tendance au repli sur soi et par une remise en cause du projet européen, le Parlement européen affirme par son vote qu’il est plus que jamais nécessaire que l’Union européenne encourage les Européens à se rencontrer et à faire de l’Europe un espace de découverte, de dialogue et de partage. Le « Programme l’Europe pour les Citoyens » est ainsi appelé à se renforcer pour soutenir davantage de projets européens où des idées se propagent, des opinions se forgent et des valeurs s’affirment

La balle est désormais dans le camp de la Commission européenne et des Etats-membres qui devront tenir compte de la recommandation du Parlement Européen dès l’ouverture des prochaines grandes négociations budgétaires. L’AFCCRE sera particulièrement vigilante.

En parallèle aux travaux du Parlement européen, la Commission européenne a lancé une consultation publique sur le programme « l’Europe pour les citoyens » (ouverte jusqu’au 10 avril 2017) afin de recueillir l’avis des utilisateurs du programme.

L’AFCCRE publiera pour sa part une prise de position sur la base de l’expérience acquise aux côtés des nombreuses communes qui soumettent des projets dans ce programme.

0 réponses

Répondre

Se joindre à la discussion ?
Vous êtes libre de contribuer !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *